mercredi 1 mars 2017

Le masque du silence, tome 1 de Charlène Gros-Piron

RésuméLa famille Esperanza est une famille particulière, elle est issue d’une lignée maudite depuis 200 ans par Napoléon. Une génération sur deux est choisie pour recevoir le pouvoir.

C'est ainsi qu'Hélène, suite au décès de sa grand-mère, devient la détentrice du pouvoir. Elle qui n'a jamais désiré l'être, elle fera tout pour cacher ses dons à sa famille, grâce à l’aide de Fa, son chat garde-du-corps doté de parole qui est aussi son meilleur ami.

Mais lorsque des mèches blanches, signe qu'elle possède la magie, apparaissent dans ses cheveux, la colère éclate et Cybèle, la cousine d'Hélène devient sa pire ennemie.

Prisonnière d’un masque blanc la rendant totalement muette, Hélène découvre qu’elle est l’héritière du trône de la reine, à la tête de la société des enchanteurs. Seul le Prince Charmant pourra la libérer de ce masque… autant dire qu’Hélène n’est pas particulièrement ravie à cette idée.

Mon avis: Merci aux Editions Anyway de m'avoir fait encore une fois découvrir l'univers de cette auteure. 

J'ai d'abord lu "Les Originels" que vous pouvez retrouver sur le blog, et malgré quelque petits bémols sans grandes importances j'ai beaucoup aimé l'univers dans lequel j'ai été plongé. Alors j'ai sauté sur l'occasion pour lire "Le masque du silence" et il faut dire qu'il porte bien son nom. Tout comme le fait que la couverture représente à merveille le livre.

Concernant mon avis, j'ai de suite été plongé dans l'histoire, on se retrouve avec Hélène et son meilleur ami Fasolasi qui vivent dans une famille magique où La magie règne depuis bien longtemps. Malheureusement notre héroïne ne la désire pas et malgré tout elle va devoir composer avec. 

Au début Hélène m'a semblé un peu enfantin faire toute une histoire pour quelque chose dont elle ne peut échapper, vous allez me dire oui mais sinon quel est l'intérêt de l'histoire?? Ok je vous l'accord.  Puis après elle m'a été plus familière et agréable.   

Puis les pages s’enchaînent à une vitesse folle, malgré cela beaucoup de tristesse par endroit avec le décès de sa grand-mère et j'avoue que par moment cela m'a plombé ma lecture et le moral au passage. 

Hélène va toutefois réussir à surmonter sa tristesse grâce à Fa mais aussi Tino, un ami qui va se révéler être bien plus au fils des pages et pour lequel je me suis prise d'affection, il est toujours là bien veillant rempli d'amour et surtout motard... moi âimer la moto !!?? Pas du tout... bon en vrai j'adore ça  ^^  enfin bon passons.

Le problème dans les livres c'est que tout n'est pas tout rose et qu'Hélène va vite en faire les frais et se faire rattraper par ses cachotteries ce qui va déclencher un tsunami de chamboulement et rebondissements. Elle se voit envoyé dans une école spéciale ou tout le monde ne l'apprécie pas forcément, elle ne peut plus revoir Tino, elle se voit porter une responsabilité encore plus grosse que cette malédiction (ou c'est possible je vous assure) ah et un autre petit détail sa cousine veut sa mort et fait tout pour!!  

La lecture m'a emportée mais j'attendais un passage en particulier qui se trouve vers les 70% du livre donc autant vous dire bien trop loin à mon goût, surtout que la fin a défilée à toute vitesse, les rebondissements ce sont enchaînés les uns aux autres et quelque interrogations se sont formées. 

Petit bémol dans cette lecture que j'ai pourtant beaucoup apprécié, j’ai pas moment eu l'impression de me trouver dans "Les Originels" et de lire Cécile en effet beaucoup de similitude je trouve dans la narration des deux héroïnes dans leurs digressions et c'est un peu dommage. 

A part cela j'ai vraiment passé un bon moment, ce livre se lit très vite, hâte de lire la suite. 
 

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire